Les Zambiens élisent leur président

Plus de cinq millions d’électeurs zambiens sont appelés ce mardi, aux urnes pour désigner parmi onze candidats en lice, un nouveau président en remplacement de Michael Sata, décédé fin octobre dernier.

Les deux candidats donnés grands favoris de ce scrutin sont le ministre de la Défense, Edgar Lungu, qui défend les couleurs du Front patriotique (FP) au pouvoir et Hakainde Hichilema, représentant le Parti de l’unité pour le développement national (UPND).

Edgar Lungu, 58 ans, a réussi à s’imposer comme candidat de son parti au prix d’une lutte sans merci au sein même de sa formation politique. Il était particulièrement contesté par le vice-président Guy Scott, qui assurait l’intérim à la présidence de la république, depuis le décès du président Michael Sata.

Lors de sa campagne électorale, Lungu, peu connu des électeurs selon les observateurs, a promis la stabilité politique et la formation d’un gouvernement de large union nationale.

Hakainde Hichilema se présente pour la quatrième fois à l’élection présidentielle, après avoir échoué à trois reprises de décrocher le trophée. Selon des observateurs, le candidat de l’UPND jouit d’une certaine notoriété qui peut lui assurer le ralliement de nombreuses voix de l’opposition. Aussi, sa victoire éventuelle permettra à la Zambie de vivre une troisième alternance démocratique en 25 ans, un fait rare en Afrique où leader des partis ont l’habitude de s’éterniser au pouvoir.

Les deux candidats sont partisans de l’économie de marché, et promettent de lutter contre la pauvreté en attirant les investisseurs étrangers et en créant des emplois. Plus de 60% de la population en Zambie vit avec moins de 2 dollars par jour.

La bataille s’annonce très serrée, selon les observateurs, et aucun des deux candidats n’a l’avantage pour départager.

Conformément à la Constitution zambienne, le président élu n’exercera que pendant 20 mois, le temps qui restait à Michael Sata pour terminer son mandat. De nouvelles élections présidentielles et législatives auront lieu en 2016.

La Zambie compte 15 millions d’habitants. Sa principale richesse est le cuivre dont elle est le huitième producteur mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.