Mozambique : la RENAMO rejoint l’Assemblée Nationale après un mois de boycotte

La session parlementaire du Mozambique a investi ce mercredi 11 Février, 89 députés de la Resistance nationale mozambicaine (Renamo) après un mois de boycotte.

Avec un nombre de députés doublés depuis les élections législatives d’octobre dernier, la Renamo n’a pas pris part cependant à la rentrée parlementaire du 12 janvier dernier. Ils dénonceraient par ce boycotte des irrégularités commises lors ces élections législatives.

Mais c’est au bonheur du nouveau président, M Filipe Nyusi et à l’ensemble de la population mozambicaine de voir le groupe parlementaire de l’opposition de se faire investir et retrouver leurs sièges afin de travailler pour le progrès de leur pays.

Pour le porte-parole de la Renamo M. Muchanga, le retour au parlement est le résultat des négociations avec le pouvoir. Car dit-il, l’ensemble des 89 députés ont rencontré le nouveau président Filipe Nyusi afin de travailler conjointement.

Si la perspective d’un accord rapide entre le gouvernement et l’opposition est incertaine, le dialogue engagé reste perçu avec soulagement par la presse locale.

Mais pour la Renamo, le retour au parlement s’inscrit aussi dans une logique de faire adopter ses propositions, d’ailleurs elle promet de présenter sous peu un projet de loi sur la région autonome. Projet de loi annoncé ce lundi par M. Dhlakama et qui concerne les onze provinces du pays.

Enfin notons que ce retour à l’assemblée fait suite aux engagements pris samedi par le leader historique, Afonso Dhlakama, à l’issue d’une rencontre avec le nouveau président Filipe Nyusi.

Une rencontre aussitôt salué par le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, et qualifié d’une volonté commune pour le développement de la Mozambique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.