Libye : L’Italie veut envoyer 5000 soldats pour combattre les terroristes

La ministre de la défense italien, Roberta Pinotti a déclaré que son pays était prêt à envoyer 5000 militaires, soit l’équivalent des forces italiennes envoyées en Afghanistan, pour combattre les terroristes qui sévissent en Libye depuis la chute du colonel Mouammar Kadhafi. L’Italie redoute l’installation à ses portes des fidèles d’un Etat islamistes.

« L’Italie est prête à guider une coalition des pays de la sous-région pour arrêter la progression du califat qui arrivé à 350 Km de nos portes », a indiqué le ministre Roberta Pinotti. L’Italie a estimé que l’afflux des migrants qui viennent frapper à ses portes peut être une occasion pour les militants islamistes à investir ce pays. Selon le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale des migrations (OIM) au moins 2000 personnes ont été secourues cette semaine sur les côtes italiennes. Nombre de migrants viennent d’Italie.

Les passeurs de plus en plus armés, selon les témoignages des migrants, ont menacé dimanche des garde-côtes italiens. Ceux-ci tentaient de secourir des migrants africains en péril. Ces islamistes déclarent s’installer désormais au sud de Rome, après avoir créé « la province islamiste de Tripoli » en Libye.

Face à ces menaces, l’Italie a procédé à la fermeture de son ambassade à Tripoli, et demandé que le tout personnel diplomatique rentre. Les opérations de secours des migrants sur la mer ont également été suspendues. Les garde-côtes travaillant au port d’Augusta en Sicile ont cessé de travailler. En Italie, l’inquiétude grandit face au chaos libyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.