Afrique du Sud Un violent et persistant incendie couvre la célèbre ville du Cap de fumée

La célèbre ville touristique du Cap en Afrique du Sud est couverte d’une fumée dense ce mardi 3 mardi par un incendie d’une grande ampleur, déclenché par un feu depuis dimanche après-midi au sud de la ville dans une zone montagneuse où se trouvent plusieurs réserves naturelles.

Depuis trois jours, plus de 300 pompiers et des volontaires du parc national de Table Mountain se battent contre les flammes. Les causes du feu sont attribuées à la sécheresse de l’été ou aux vents violents, mais c’est probablement le plus gros incendie qu’ait connu la ville.

Ce mardi, le bilan donne aucune perte en vie humaine mais plusieurs animaux des réserves brulés, une dizaine résidences détruites, l’hôtel de luxe, Tintswalo Atlantic, sur la célèbre route côtière Chapman Peak drive, totalement rasé par l’incendie et un vignoble parti en fumé.

Les pompiers qui font un remarquable boulot tout en combattant le feu ont déjà évacué les quartiers de Muizenberg, de Westlake et ce mardi matin, le quartier cossu de Hout-Bay.

Interrogé, le porte-parole des pompiers Onele Ndesi a puis indiqué que devant ces flammes, les pompiers n’ont que 28 véhicules de lutte contre le feu, 16 véhicules de soutien sur le terrain, des hélicoptères bombardiers d’eau, un aéronef à voilure fixe et un avion de repérage.

Les autorités municipales ont prévenu que le feu pourrait continuer tout au long de la semaine à cause du caractère étendu de la zone concernée et des conditions météorologiques persistantes.

Par ailleurs, ils tentent de contrôler un autre incendie dans la vallée de Tulbagh, à environ 100 km et un autre feu de grande ampleur continue d’affecter les montagnes de Winterhoek. Les deux incendies ont déjà détruit plus de 9.000 hectares de végétation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.