Namibie : Une unité policière pour protéger les investisseurs chinois

Les autorités policières namibiennes ont annoncé la mise en place d’une unité spéciale de la police qui aura pour mission d’assurer la protection des hommes d’affaires chinois en activité dans le pays. L’initiative intervient après les crimes à répétition, sous plusieurs formes, perpétrés contre les investisseurs chinois.

Rien que dans la région de Khomas, située au centre du pays, des dizaines de cas de violences ont été enregistrées ces des derniers mois, a précisé Christina Fonsech, l’officier de police pour les communications dans cette région.

Si les motivations des criminels qui s’en prennent aux entrepreneurs d’origine chinoise ne sont pas signalées par la police, les autorités namibiennes ont bien des raisons de préserver les capitaux apportés par l’empire du milieu. En effet, la Namibie dénombre sur son territoire national plus de 40 compagnies chinoises qui y investissent 4,6 milliards de dollars américains et emploient plus de 6.000 Namibiens.

Dans le cadre de la coopération bilatérale dans différents domaines, la Chine s’investit régulièrement aux côtés du gouvernement namibien pour l’aider à accomplir des projets ambitieux nécessitant de l’aide extérieure. Ce lundi, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration d’une route financée par la Chine, le président Hifikepunye Pohamba a rendu hommage au gouvernement et au peuple chinois pour leur aide précieuse en faveur de son pays.

Selon l’Ambassadeur de Chine en Namibie, le gouvernement chinois travaille sur au moins dix nouveaux projets pour la Namibie, couvrant plusieurs secteurs tels que les transports, l’éducation et la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.