Abidjan négocie avec le FMI un nouveau programme économique et financier

Une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) séjourne depuis lundi 27 juin en Côte d’Ivoire, avec pour mission de négocier avec les autorités de ce pays un nouveau Programme économique et financier après celui de 2012-2015.

La Côte d’Ivoire a adopté un nouveau plan national de développement de 30.000 milliards FCFA (60 milliards de dollars) pour les quatre années à venir, dans l’objectif de conduire le pays à l’émergence économique à l’horizon 2020.

Lors du mot de bienvenue à la délégation du FMI, le ministre ivoirien en charge de l’Economie et des Finances,  Adama Koné a dressé un bilan positif du Programme 2012-2015. Financé à hauteur de 660,8 millions de dollars, il a enregistré, «de bonnes performances économiques, avec un taux de croissance annuel moyen de 9%, (…), dans un contexte d’inflation, de déficits budgétaires et d’endettement maîtrisés». En somme, il a abouti à «des résultats satisfaisants», selon le ministre.

C’est dans cette dynamique que le gouvernement a adopté un nouveau Plan National de Développement (PND 2016-2020) qui intègre certaines orientations stratégiques, comme le renforcement des institutions pour la paix et la bonne gouvernance, la transformation structurelle de l’économie ou encore la promotion de la jeunesse et de la femme.

Le gouvernement ivoirien espère qu’avec la mise en œuvre du nouveau Plan, le pays réalise un taux de croissance moyen de 8,7% sur la période que couvrira ce plan. Tous les secteurs économiques devraient y contribuer conséquemment, notamment le tertiaire et le secondaire.
Le nouveau programme à négocier avec le FMI devrait «accompagner efficacement la mise en œuvre de cet ambitieux plan de développement», selon Adama Koné. «C’est donc avec beaucoup d’intérêt, Monsieur le Chef de mission, que le gouvernement attend les résultats de vos travaux», a-t-il déclaré à l’adresse de la délégation du FMI qui passera deux semaines en Côte d’Ivoire.

Le chef du département des finances n’a pas manqué de souligner la collaboration harmonieuse de longue date que le gouvernement ivoirien entretient avec le FMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.