La BM apporte un soutien de 60 millions de $ à la Guinée-Bissau pour l’achat de carburant

Le représentant résident de la Banque mondiale (BM) en Guinée Bissau, Amadou Oumar Ba, et le Premier ministre bissau-guinéen, Aristides Gomes, ont signé un accord pour un prêt de 60 millions de dollars destiné à l’achat du fuel, rapportent des médias citant une source officielle.

L’objectif de l’accord est de fournir de l’électricité à la capitale de la Guinée-Bissau qui est confrontée à de graves problèmes de délestages.

Le chef du gouvernement qui a souligné que l’utilisation du fuel renforcera la production de la compagnie d’électricité et d’eau de la Guinée-Bissau (EAGB) a remercié la BM pour son financement qui «est un pas décisif vers la création des conditions pour l’investissement dans le pays».

Début février, le ministre de l’Energie et de l’Industrie, António Serifo Embaló, a annoncé que le coût de l’électricité sera réduit de 50 % en Guinée Bissau ; une mesure rendue possible grâce à « l’utilisation du fuel au lieu du gasoil acheté pour les groupes électrogènes de la centrale qui fournit de l’électricité à Bissau et aux régions environnantes ».

Selon Embaló, ce changement de combustible devrait permettre à l’Etat d’économiser « plus de 400 millions F CFA » (695.000 dollars) sur les dépenses en carburant qui s’élèvent actuellement à 700 millions F CFA.

Le pays mène d’autres projets avec des partenaires financiers, toujours pour faire face aux problèmes liés à l’électricité. Il s’agit notamment de la construction d’une centrale de 20 mégawatts, annoncée fin janvier, qui sera financée par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Cette centrale devrait approvisionner, en énergie électrique, les quartiers de la périphérie de la capitale bissau-guinéenne.

Un autre projet baptisé Microsol permettra « la construction d’une centrale solaire pour alimenter les villages ruraux en électricité pour entre autres, la conservation des produits agricoles, les irrigations», ont annoncé les autorités bissau-guinéennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.