Les Russes manifestent à Moscou pour des élections justes

Un millier de manifestants russes ont arpenté hier dimanche les rues de Moscou, la capitale de la Russie, pour revendiquer des «élections justes», et contester contre un éventuel rejet des candidatures de l’opposition aux élections locales du 8 septembre prochain.

La manifestation, qui n’était pas autorisée, a été organisée par un groupe de candidats dont des alliés de l’opposant et blogueur anticorruption Alexeï Navalny et a rassemblé près de 2.000 personnes.

Les manifestants ont symboliquement frappé, chacun à leur tour, aux portes de la mairie de Moscou, avant de se rendre devant les bâtiments de la Commission électorale.

L’organisation spécialisée dans le suivi des arrestations OVD-Info a fait état de 38 interpellations au total tandis que la police parlait de 25 interpellations, dont les organisateurs de la manifestation, Lioubov Sobol, Ilia Iachine et Ivan Jdanov, partisans d’Alexeï Navalny, principal opposant au Kremlin.

Les participants à ce mouvement de protestation reprochent à la Commission électorale de bloquer, à dessein, la candidature d’opposants et d’indépendants aux scrutins de septembre, sous le prétexte qu’une partie des signatures de leurs partisans, requises pour pouvoir se présenter, a été falsifiée.

Pour rappel, sur fond de mécontentement provoqué par la stagnation du niveau de vie et le relèvement contesté de l’âge de la retraite, les précédentes élections locales et régionales en Russie ont été marquées par le recul important du parti au pouvoir, «Russie Unie». Ce parti avait notamment perdu plusieurs régions au bénéfice des communistes et des nationalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.