La Bad accordera une aide budgétaire de 20 millions d’euros au Cap-Vert

La Banque africaine de développement (BAD) accordera au Cap Vert, une aide budgétaire de 20 millions d’euros, d’ici 2018, pour soutenir le budget de l’année prochaine, ainsi que la mise en œuvre des réformes dans le pays, a annoncé le ministre cap-verdien des Finances, Olavo Correia.

«Ces 20 millions d’euros constitueront un important appui pour la mise en œuvre des réformes que le gouvernement a engagées et une étape essentielle pour atteindre le niveau de développement souhaité», a précisé le ministre.

Le budget 2018 adopté par le gouvernement s’élève à 550 millions d’euros, en hausse par rapport au budget de cette année, qui est de 508 millions d’euros.

L’exercice de l’année prochaine prévoit une croissance de 5,5% du PIB, un chiffre plus élevé que les 4% de l’année 2017. Pour y parvenir, le pays compte sur une performance des secteurs publics, fiscaux, agricoles et du logement.

Au menu d’autres prévisions, il est mentionné la réduction de 1% de l’impôt sur le revenu pour les revenus jusqu’à 725 euros, le maintien de la dette publique à 132% du produit intérieur brut (PIB) et un déficit de 3,1%.

Selon une source gouvernementale, la réduction de la pression fiscale est  «l’une des grandes mesures du budget» et concerne 80% des contribuables individuels.

A propos de Praia© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.