Emmanuel Macron entame sa première tournée africaine par Ouagadougou

Le président français Emmanuel Macron sera en visite officielle du lundi au mardi 28 novembre, au Burkina Faso où il prononcera, à l’université de Ouagadougou, devant près d’un millier d’étudiants, le grand discours sur sa politique africaine.

Le développement du secteur privé, la mobilité et l’éducation sont, entre autres, les thèmes qui devraient être débattus au cours de son intervention très attendue.

La visite de Macron pourrait être émaillée de manifestations que plusieurs organisations de la société civile burkinabè ont prévu de tenir pour protester contre le «pillage» des ressources naturelles par les multinationales françaises, la présence militaire française au Burkina et le maintien du Franc CFA.

Le porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou a appelé au calme, surtout après l’appel à la marche de l’Union générale des étudiants burkinabè (UGEB). «L’université est, par excellence, un point de contradiction. Aussi, je pense que si des acteurs universitaires ou des associations disent qu’ils ne sont pas d’accord avec la venue, c’est leur droit ; nous sommes dans un pays de démocratie», a déclaré Dandjinou, également ministre de la Communication.

«Ce que nous voulons, a-t-il poursuivi, c’est d’insister sur le fait que nous avons ici une pratique culturelle et une pratique de réception de nos hôtes. Cela n’a pas empêché le président Thomas Sankara d’avoir un discours extrêmement dur à l’encontre de Mitterrand et de l’avoir reçu avec tous les égards».

Le chef de l’Etat français entame ce lundi une semaine importante sur le continent africain. Après le Burkina-Faso, il se rendra en Côte d’Ivoire pour assister au sommet Union africaine – Union européenne, puis au Ghana ou il clôturera sa tournée.

Plusieurs chefs d’Etat prendront part à la rencontre stratégique UE-UA, dont le Roi du Maroc Mohammed VI qui est arrivé dimanche à Abidjan pour une visite de travail et d’amitié avant l’ouverture du sommet.

Le Souverain marocain a été accueilli par le président ivoirien Alassane Ouattara à sa descente d’avion à l’Aéroport international Félix-Houphouët-Boigny. Le Maroc et la Côte d’Ivoire entretiennent d’excellentes relations et sont des partenaires importants sur le plan économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.