Côte d’Ivoire : Ouattara promet le transfert du pouvoir à une nouvelle génération en 2020

Le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara continue qui continue selon certains observateurs, à maintenir le flou sur sa candidature à la présidentielle de 2020, vient de promettre que le pouvoir sera transféré à une nouvelle génération à cette échéance.

Ouattara a fait cette annonce après sa désignation à la direction du tout nouveau parti unifié, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) qui a vu le jour ce lundi 16 juillet à Abidjan, lors de son Assemblée générale constitutive.

S’adressant aux militants de la nouvelle formation politique, le chef de l’Etat a déclaré que «la France a aujourd’hui un président qui a 40 ans, je ne dis pas que je suis vieux mais cela donne à réfléchir. Le monde change. Nous devons travailler, le président Bédié et moi, la main dans la main pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération en 2020».

Le RHDP rassemble en son sein, entre autres, le parti d’Alassane Ouattara, le Rassemblement Des Républicains (RDR), et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié. Ce dernier a refusé de prendre part à l’assemblée constitutive et donc de se joindre au RHDP, mécontent des termes de l’alliance proposée. Ce sont plutôt des membres dissidents du PDCI qui ont intégré la nouvelle formation.

Mais le chef de l’Etat a lancé un appel à l’attention de Bédié, l’interpellant sur la nécessité de rester ensemble. Il s’agit d’«un mariage, et non d’un divorce», a-t-il affirmé, en promettant également de tout faire «pour renforcer la confiance entre tous les enfants de Côte d’Ivoire sans distinction, Houphouëtistes ou pas».

Le leader du PDCI, parti qui avait soutenu Ouattara aux précédents scrutins présidentiels de 2010 et 2015, avait exigé, comme préalable à son adhésion au parti unifié, qu’une personnalité issue de ses rangs soit le candidat unique du RHDP à la prochaine présidentielle, ce que le RDR a refusé.

Le RHDP, aux allures de «RDR renforcé» selon certaines voix, a été lancé une semaine après un remaniement ministériel. La nouvelle équipe gouvernementale contient six militants du PDCI favorables au parti unifié.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.