Les entreprises ivoiriennes du transport bientôt exonérées des frais de douanes et de la TVA

Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a annoncé ce lundi à l’occasion du lancement d’une campagne nationale de sensibilisation sur la sécurité routière, que les entreprises du transport agréées seront exonérées totalement des frais de douanes et verront la TVA également annulée.

La mesure qui devra s’appliquer dans le court terme, entre dans le cadre de la politique globale d’assainissement du milieu des transports. L’objectif ultime de la campagne de sensibilisation est la réduction du taux de mortalité causé par les accidents de la route.

« Comme chaque année à la veille des fêtes de fin d’année, nous nous retrouvons pour faire un bilan de l’année écoulée, mais également pour voir les perspectives de l’année d’après », a déclaré le ministre.

« C’est vrai que la route tue beaucoup mais je voudrais me réjouir d’une chose, c’est qu’avec les sensibilisations qui sont faites par les responsables syndicaux, par les directions régionales des transports, par l’office national de la sécurité routière, nous avons constaté une baisse du taux de gravité des accidents de la circulation dus aux véhicules automobiles de 2017 à 2018 », a-t-il poursuivi.

Toutefois, « le taux d’accident en Côte-d’Ivoire a progressé du fait des engins de deux roues qui ont plus fait d’accidents et tué », a nuancé le responsable gouvernemental.

Amadou Koné s’est employé à lister quelques actions entreprises par l’Etat pour doter le pays d’infrastructures routières de qualité. De même qu’il a exhorté aussi bien les propriétaires d’entreprise de transport qui devraient se doter de véhicules sécurisés, que les conducteurs pour qui la prudence et le respect des normes de sécurité sont indispensables. Il a insisté sur la nécessité du port du casque à l’endroit des usagers des engins à deux roues.

Alors que la campagne est lancée sur l’ensemble du territoire national, à l’approche de la période des fêtes de fin d’année, le ministre a décrété l’année 2019 comme celle de la sécurité routière.

A s’en tenir aux statistiques de l’Office de la sécurité routière, environ 10.000 accidents de la circulation, occasionnant plus de 900 décès et plus de 12.000 blessés, sont enregistrés chaque année dans le pays.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.