RDC : 600 rebelles déposent les armes après l’investiture de Tshisekedi

Quelques 600 combattants d’une milice armée ont déposé les armes, ce vendredi 26 janvier à Kananga (Kasaï Central en République démocratique du Congo), suite à l’investiture de Félix Tshisekedi comme président de la République, originaire de la région.

Le gouverneur du Kasaï-central Denis Kambayi, a déclaré à la presse que « ces 600 miliciens ont répondu à notre appel en faveur de la paix. Nous avons un nouveau président, nous devons tous le soutenir ».

D’après la presse locale, ces miliciens, portant des bandeaux rouges sur leurs têtes, scandaient un slogan (‘Le peuple a pris le pouvoir’) en langue de la région, alors qu’ils rentraient dans la ville, et ont été rejoints par la population et les conducteurs des motos, avant de parcourir les principales artères de la ville.

« Nous sommes venus déposer les armes car pour nous la guerre est finie. Le peuple a pris le pouvoir avec l’élection de Félix Tshisekedi, plus rien ne justifie la guerre », a déclaré à l’AFP Raphaël Kabeya se présentant comme le superviseur des miliciens sur l’axe Kananga-Bunkonde.

Ce responsable a aussi exhorté les autres groupes armés de suivre leur exemple. « Nous avons manifesté notre volonté de mettre fin au conflit armé. Nous demandons à nos frères ‘Bana Mura’ de remettre leurs armes pour sceller la réconciliation », a-t-il poursuivi.

Ces combattants auraient également tenté de désarmer les policiers dans une commune de la ville. « Des jeunes miliciens ont demandé aux policiers en poste à la maison communale de leur remettre les armes car, pour eux, le travail de la police est terminé. Les policiers ont tiré en l’air pour les repousser », a indiqué une source policière.

Les miliciens auraient déposé auprès du gouverneur des fusils AK 47 et des fusils de chasse calibre 12, des machettes, des bâtons, des flèches, des couteaux, des statuettes et des amulettes, avant de se rendre au siège local de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), le parti du nouveau président.

Kambayi a réitéré son appel, a l’attention de « tous ceux qui sont encore en brousse de sortir et de déposer les armes ». La RDC fait face à plusieurs groupes armés.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.