Macky Sall refuse d’assister au débat des candidats à la présidentielle au Sénégal

Le débat entre les candidats à la présidentielle au Sénégal aura lieu le 21 février prochain, 72 heures avant le premier tour du scrutin, et verra la participation des opposants Ousmane Sonko, Madicke Niang, Issa Sall et Idrissa Seck, quatre des cinq candidats en lice pour la magistrature suprême.

Le président sortant, Macky Sall, candidat à sa propre succession pour un deuxième mandat, a refusé de prendre part à ce débat, en dépit de la pression, particulièrement des internautes sénégalais sur les réseaux sociaux.

«La priorité du président est de dialoguer avec la population, pas avec les autres candidats (…) Un débat avec l’ensemble des candidats n’entre pas dans sa stratégie de campagne», avait recadré El Hamidou Kassé, conseiller en communication de la Présidence.

Les avis sont partagés parmi les partisans de l’actuel président. Certains le soutiennent dans sa position, «pour ne pas perdre son temps», tandis que d’autres voient dans cette confrontation entre les candidats une occasion pour le chef de l’Etat non seulement de parler des réalisations à son actif, mais aussi de convaincre sur son programme pour le prochain mandat.

Pour Madické, le « débat d’idées (…) permettra aux Sénégalais de juger quel est le meilleur programme » parmi ceux proposés par les candidats. « J’invite le président Macky Sall à un débat public mais je ne débattrai pas avec l’opposition car je considère que nous sommes du même camp », a-t-il lancé le 11 février dernier.

Le débat sera organisé pat trois médias privés à savoir la télévision 2sTV, la radio Imédia et le site seneweb. Il se fera en wolof dans l’objectif de permettre au plus grand nombre de citoyens de lui suivre. D’aucuns évoquent une première dans l’histoire électorale du Sénégal qui n’a jamais organisé un tel débat à la télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.