Le patron de la police nationale en Algérie remercié

Le numéro un de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) en Algérie, le colonel Mustapha El-Habiri, a été limogé et remplacé par Abdelkader Kara Bouhadba, selon un communiqué de la présidence lu mercredi à la télévision publique.

Le document donne comme seule explication de ce départ, le fait que Lahbiri a été appelé à d’autres fonctions. « Conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a procédé à la nomination de monsieur Bouhadba Abdelkader Kara, en qualité de Directeur général de la Sûreté nationale, en remplacement de Monsieur Lahbiri, appelé à exercer d’autres fonctions», fait part le communiqué.

Le désormais ex-patron de la Sûreté nationale n’aura passé qu’environ sept mois dans ses fonctions. Selon la presse locale, à son arrivée à la DGSN, Lahbiri a mené des changements massifs. Plusieurs chefs de sûreté de wilaya et contrôleurs dans la police de l’air et des frontières (PAF) ont été remplacés.

Lahbiri avait lui-même remplacé le général-major Abdelghani Hamel, le 26 juin 2018. Hamel, en poste depuis 2010, avait été démis de ses fonctions quelques jours après la saisie de 701 kilos de cocaïne dans le port d’Oran (ville au nord-ouest de l’Algérie), à bord d’un bateau en provenance du Brésil.

Le contrôleur de police Abdelkader Kara Bouhadba qui a été désigné nouveau Directeur général de la Sûreté nationale jouirait d’une riche carrière au sein DGSN. Il avait occupé le poste de Directeur de l’enseignement et des écoles dans cette institution, avant d’être nommé, en 2012, Directeur de la Police judiciaire de la DGSN.

En 2015, Bouhadba a été nommé délégué pour l’Afrique au comité exécutif d’Interpol. Dans son pays, il avait été mis à la retraite en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.