Côte d’Ivoire : Le taux des grossesses en milieu scolaire en baisse de 33,53%

Les cas de grossesse en milieu scolaire ont baissé en Côte d’Ivoire a enregistré une baisse de 33,53% de 2013 à 2017, a révélé jeudi à Abidjan, Kandia Camara, la ministre ivoirienne de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.

«Dans le cadre de la lutte contre les grossesses en cours de scolarité, nous sommes passés de 5.076 cas en 2012-2013, à 3.374 cas en 2016-2017, soit une réduction de 33,53%», a indiqué Mme Camara, soulignant que l’objectif de son département est d’atteindre à terme, zéro cas de grossesse en milieu scolaire.

Elle s’exprimait à la tribune des «Rendez-vous du gouvernement», une plateforme d’échanges offerte aux membres du gouvernement ivoirien pour expliquer les politiques publiques dans le cadre du programme social du gouvernement en 2019-2020.

A cette occasion, la première responsable du système éducatif ivoirien a passé en revue, les acquis de son département ministériel de 2011 à 2018, les défis à relever et les perspectives de l’école ivoirienne.

Mme Camara a entre autres, cité la satisfaction des besoins en infrastructures, l’atteinte du taux de 25% de préscolarisation et de 100% de scolarisation et la promotion de la formation professionnelle.

La ministre compte s’appuyer dans ses actions, sur le Programme Social du Gouvernement (PSGouv) annoncé par le chef de l’Etat ivoirien Allassane Ouatara.

Selon elle, la réalisation de ce programme va se concrétiser par le recrutement régionalisé de 10.300 enseignants dans l’enseignement primaire et secondaire, l’acquisition de 517.558 tables-bancs pour les établissements scolaires et la construction de 8.400 latrines dans 1.400 écoles en zone rurale.

«Chaque année, les Universités nord-américaines, asiatiques et européennes investissent nos lycées en vue de recruter nos bacheliers, compte tenu des performances réalisées par leurs devanciers. Un peu plus de 70% de nos étudiants boursiers à l’étranger obtiennent une moyenne annuelle qui oscille entre 15 et 18 sur 20 points», a par ailleurs révélé  Camara.

La ministre a aussi lancé un « appel solennel » aux organisations syndicales d’enseignants en grève dans le pays depuis plus de trois semaines, à reprendre les cours lundi prochain, assurant que ces négociations se déroulent dans de «bonnes conditions et dans un bon esprit».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.