Le Togo et l’Allemagne en négociations pour le financement du PND

Une importante délégation allemande, qui séjourne depuis quelques jours au Togo, a entamé mardi 12 mars des négociations avec Lomé, sur fond d’appel au financement du Plan national de Développement (PND) du Togo qui couvre la période 2018-2022 et qui a été lancé il y a quelques jours.

Les discussions qui prendront fin ce mercredi devraient d’abord permettre de faire le point sur les projets et programmes exécutés au Togo grâce aux aides financières allemandes, sachant que la délégation a effectué, lundi, une visite dans trois localités pour constater les réalisations, sur le terrain, des projets financés.

«Que ce soit dans les secteurs de la décentralisation et de la gouvernance locale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ou encore du développement rural et de l’agriculture, vous avez pu constater que les résultats sont très encourageants. Et nous nous félicitons que les programmes couvrent actuellement tout le pays», a déclaré sur un ton de satisfaction, la ministre togolaise de la planification du développement et de la coopération, Demba Ayawovi Tignokpa.

Tignokpa a relevé que «les présentes négociations s’ouvrent au lendemain du lancement officiel» du PND, soulignant que «nous voyons dans cette coïncidence un appel providentiel au gouvernement allemand pour la mise en œuvre du PND et à l’endroit du secteur privé allemand à investir au Togo en vue de transformer structurellement l’économie togolaise pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois et induisant l’amélioration du bien-être».

Le PND est défini comme le document de référence qui vise la transformation structurelle de l’économie togolaise pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive et créatrice d’emplois. Son coût global est estimé à 8,3 milliards de dollars.

La délégation allemande se dit prête, pour sa part, «à continuer son soutien pour le Togo sur la route de l’émergence». Le 1er mars dernier, une convention de financement de l’ordre de 4,6 milliards FCFA a été signée entre Lomé et la banque publique allemande KfW, dans le cadre de l’appui de l’Allemagne à la formation et l’insertion professionnelle des jeunes.

 

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.