Business : Ouverture à Casablanca de la 6ème édition du FIAD

Les travaux de la 6ème édition du Forum International Afrique Développement (FIAD), ont débuté ce jeudi à Casablanca, sous la présidence du chef de l’état Sierra léonais, Julius Maada Bio.

Organisé par le Club Afrique Développement du groupe bancaire marocain «Attijariwafa Bank», ce forum se tient les 14 et 15 mars dans la capitale économique du Maroc, Casablanca, sous le thème : «Quand l’Est rencontre l’Ouest», un thème qui soulève la problématique de l’intégration régionale et des enjeux de croissance du continent.

Selon le comité d’organisation, les discussions de cette 6ème édition, vont être essentiellement axées sur le plaidoyer économique au profit de l’intégration intra-africaine.

Cette rencontre sera marquée par la mise en réseau des pays et des investisseurs au Marché de l’investissement et par la mise en relation de plus de 1.500 opérateurs économiques de 20 pays du continent, avec les rendez-vous B2B.

La Sierra Leone, invitée d’honneur du Marché de l’investissement, va présenter son Plan national de développement, ainsi que les opportunités d’investissement dans les secteurs-clés, à forte croissance, afin d’atteindre ses objectifs de développement.

Au cours du FIAD 2019, il est annoncé la signature de plusieurs accords entre le groupe Attijariwafa Bank et des institutions publiques et financières non-marocaines.

Un de ces accords sera signé avec Kenya Commercial Bank, le premier groupe bancaire d’Afrique de l’Est basé au Kenya et présent dans 5 pays de cette sous-région.

Un second accord sera signé entre la banque marocaine et l’agence des investissements régionaux de la COMESA qui regroupe les pays d’Afrique de l’Est et australe dans un seul et unique marché.

Il y aura aussi l’accord avec l’Association des femmes entrepreneures, mobilisées autour de la Banque Africaine de Développement (BAD), et enfin un quatrième accord avec le GAFI égyptien (General Authority For Investment & Free Zones).

Le Forum international Afrique Développement est considéré comme une plate-forme de référence, en Afrique, reflétant l’engagement de la communauté économique et politique dans la dynamique intracontinentale.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.