Le Burkina Faso invité d’honneur du FEMUA 12

Le mythique groupe ivoirien Magic System, promoteur du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), a lancé jeudi à Abidjan la 12è édition des festivités de cet évènement autour du thème «Genre et développement».

Le FEMUA qui s’est imposé comme une référence sur le continent, aura comme invité d’honneur le Burkina Faso, pays frontalier situé au Nord-Est de la Côte d’Ivoire, et qui partage des évènements historiques et une longue tradition d’amitié avec le peuple ivoirien. Il est le premier pays à être honoré à une édition du FEMUA.

«Le Burkina Faso va assurer sa part pour la réussite de cette 12è édition» qui consacre une journée et une nuit au Pays des hommes intègres, s’est réjouit le ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango.

Salif Traoré dit A’Safo, lead vocal du groupe Magic System et Commissaire général du FEMUA, a expliqué pourquoi la cité de Gagnoa (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire), ville d’origine de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, va accueillir le concert de clôture du FEMUA.

«Nous allons à Gagnoa cette année parce que nous avons décidé de construire une école primaire Magic System notamment à Bayikou Bassi qui est à 6 Km de Gagnoa », a indiqué  A’Salfo, soulignant qu’elle sera inaugurée le 28 avril, jour de clôture du FEMUA 12, qui se termine par un concert.

Le FEMUA 12, qui a pour marraine Dominique Ouattara, la Première dame de Côte d’Ivoire, se déroulera autour de cinq volets principaux qui sont le volet social, le volet sportif, musical, scientifique et le FEMUA Kid. Un autre pan de l’aspect social conduira à l’inauguration d’un centre d’accueil pour orphelins à Bingerville, à l’Est d’Abidjan, «promis hors FEMUA».

Chaque année les activités et les concerts du FEMUA drainent plus de 200.000 festivaliers et 200 journalistes nationaux et internationaux.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.