Côte d’Ivoire: Inauguration de 11 Centres de formation professionnelle réhabilités par l’UE

L’Union Européenne et le gouvernement ivoirien ont inauguré jeudi onze centres de formation professionnelle réhabilités et équipés dans le cadre du Programme d’appui à la relance de la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes en Côte d’Ivoire (PROFORME).

Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a relevé la «place éminemment importante qu’occupe la formation qualifiante de la jeunesse dans la politique du gouvernement».

«La jeunesse est une richesse, mais elle pourrait représenter une menace si elle n’est pas bien formée», a-t-il indiqué, estimant que «la force d’un pays doit s’appuyer sur la qualité de ses ressources humaines».

Auparavant, la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara a noté que grâce au PROFORME, deux établissements du ministère de l’Agriculture et du développement rural, accueillant 650 étudiants et neuf établissements du ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle d’une capacité de 8.000 étudiants ont été équipés et dotés de plateaux techniques modernes, fonctionnels et adaptés.

A l’IPNETP qui compte 125 étudiants, des bâtiments, des ateliers et des laboratoires ont été réhabilités en plus d’un bâtiment R+2 de six classes entièrement construit et équipé.

Au-delà de la remise de ce bâtiment et de ces équipements, «l’évènement qui nous réunit traduit notre volonté commune de permettre à la jeunesse ivoirienne, jeunesse qui constitue plus de 77% de la population du pays, d’être le véritable moteur de l’émergence», s’est félicité l’Ambassadeur de l’UE, Jobst von Kirchmann.

Il a souligné le défi pour un pays comme la Côte d’Ivoire de former les 400.000 jeunes qui arrivent chaque année sur le marché de l’emploi.

Pour l’Union européenne, la formation constitue un enjeu majeur dans sa coopération avec la Côte d’Ivoire pour promouvoir l’inclusion des jeunes et non seulement améliorer leurs moyens d’existence, mais aussi façonner le présent et l’avenir du pays.

L’UE finance, depuis 2012 le PROFORME, ce vaste projet mis de 29 millions d’euros, soit environ 19 milliards de francs CFA, mise en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.