Le Pape François célèbre une messe dans un complexe sportif de Rabat

Le pape François qui effectue depuis hier une visite officielle de deux jours au Maroc à l’invitation du Roi Mohammed VI, a célébré ce dimanche une messe au complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat, en présence de plus de 10.000 fidèles.
Au cours de la première journée de la visite pontificale dans le Royaume chérifien suivie par près de 1,5 milliard de catholiques dans le monde, le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine (Commandeur des Croyants) et le Pape François ont prononcés au Mausolée Mohammed V de Rabat, des discours dans lesquels ils ont insisté sur le dialogue et la co-connaissance entre Musulmans, Chrétiens et Juifs pour la paix de l’humanité tout entière.

La deuxième visite du Pape a été marquée par une rencontre avec les membres et les bénévoles du Centre des œuvres sociales, situé dans la commune rurale de Mers El Kheir dans la prefecture de Témara.

Il a également rencontré les enfants en situation de handicap et entendu les témoignages de leurs parents qui lui ont exprimé leur gratitude pour le travail qu’accomplissent les sœurs dans ce centre.

Il a par ailleurs rencontré à la cathédrale Saint Pierre de Rabat, les prêtres, les religieux et religieuses, les consacrés et le Conseil œcuménique des Églises.

Le Pape François a dit à leur adresse: «Continuez à vous faire proches de ceux qui sont souvent laissés de côté, des petits et des pauvres, des prisonniers et des migrants». Il a en outre invité, la communauté chrétienne à éviter la  tentation du «prosélytisme».

La veille, rappelle-t-on, le Roi Mohammed VI et le Pape François ont procédé au palais royal de Rabat à la signature d’un document baptisé «l’Appel d’Al Qods» dans lequel ils ont souligné la nécessité de conserver et de promouvoir le caractère spécifique multi-religieux, la dimension spirituelle et l’identité particulière de la ville sainte d’Al Qods (Jérusalem).

Ils ont également visité l’Institut Mohammed VI de formation des Imams, morchidines et morchidates (prédicateurs et prédicatrices), qui accueille des imams d’Europe et d’Afrique pour l’apprentissage des préceptes d’un islam de modération et de tolérance inter-religieuse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.