Cinq morts et plusieurs blessés lors des épreuves de recrutement dans l’armée guinéenne

Cinq Guinéens auraient perdu la vie et plusieurs autres hospitalisées lors des épreuves de recrutement dans l’armée guinéenne, a-t-on appris de sources militaires et médicales.

Le drame remonte au week-end dernier, où les postulants à l’armée étaient soumis à des épreuves d’endurance physique dans les régions de Kankan et Nzérékoré, respectivement dans l’est et le sud de la Guinée.

Les cas de décès ont été enregistrés après l’épreuve de course où, selon des témoins, les victimes ont eu des malaises et des vertiges après une course de 8 km en 45 mn pour les hommes et de 6 km pour les femmes.

Plusieurs autres candidats ont été admis à l’hôpital, notamment dans les villes de Siguiri et de Kankan. Selon des médecins de l’armée guinéenne, le plus souvent, c’est le cœur des candidats qui lâche.

«C’est un drame qui arrive à des jeunes postulants non habitués au sport, ou encore qui ont des problèmes cardiaques ou d’hypertension», avance un médecin militaire.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.