Le bilan des inondations en Iran s’élève à 76 morts et deux millions de sinistrés

Près de deux millions d’Iraniens ont besoin d’aide humanitaire après avoir été touchés par les inondations qui ont fait au moins 76 morts à travers le pays depuis mars dernier, a annoncé dans un communiqué la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC).

Selon cette ONG, quelque 10 millions de personnes à travers 2.000 villes et villages ont été touchées par les inondations et plus de 500.000 habitants ont été déplacés.

La Fédération assure que ses services sont entrés en contact avec plus de 457.000 personnes dont plus de 239.0000 ont reçu des hébergements d’urgence.

Le Croissant-Rouge a qualifié ces inondations de «plus grand désastre en Iran depuis plus de 15 ans».

L’ONG estime que plus d’un millier de personnes ont été blessées dans ces inondations qui frappent le pays depuis le 19 mars alors qu’un bilan officiel publié dimanche, faisait état d’au moins 78 morts.

Selon les autorités, 25 des 31 provinces du pays ont été touchées par les eaux en crue, quelque 725 ponts détruits, plus de 14.000 kilomètres de routes endommagés partiellement ou totalement par endroit, et le montant des dégâts serait estimé entre 1,93 et 2,25 milliards d’euros.

Quelques épisodes à risque sont encore à craindre. Les médias ont fait état de crues et les autorités ont lancé une nouvelle alerte à propos d’inondations dans de vastes régions en raison de la chute de nouvelles depuis samedi, sur l’est du pays, largement désertique.

L’inquiétude grandit également en Irak voisin où le taux de remplissage des barrages, qui a atteint des niveaux inégalés depuis des décennies, fait craindre une crue des eaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.