RDC : Moïse Katumbi retourne à Kinshasa le 20 mai prochain

Après trois années passées en exil et un retour raté en 2018, l’opposant congolais, Moïse Katumbi, annonce un nouveau retour au bercail pour ce mois de mai.

«Je rentre le 20 mai à Lubumbashi pour rester avec les miens, pour consoler les familles qui ont été maltraitées. Moi j’étais à l’étranger, eux ils ont vécu l’enfer», a déclaré l’ex-gouverneur du Katanga dans une interview exclusive à Radio France Internationale (RFI) et la chaîne France 24.

L’opposant voudrait également reprendre son combat politique, notamment empêcher les partisans de l’ancien Président Joseph Kabila de modifier la Constitution. «Je rentre pour que la population soit éveillée et qu’on ne touche pas à la Constitution en utilisant les partisans de l’ancien Président Joseph Kabila», qui sont largement majoritaires à l’Assemblée nationale et au Sénat, a-t-il ajouté.

Katumbi a également affirmé qu’il ferait de l’opposition et ne figurerait pas dans le gouvernement du président Félix Tshisekedi issu de l’opposition et proclamé vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018. L’opposant a qualifiées ces élections de «chaotiques, pleines d’irrégularités».

Riche homme d’affaires, M. Katumbi est Coordonnateur de la coalition Lamuka qui avait soutenu la candidature de l’opposant Martin Fayulu lors de la présidentielle de décembre dernier. M. Fayulu revendique toujours une victoire avec 60% des voix.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.