Des centaines de perquisitions en Belgique pour démanteler une organisation criminelle

Près de 200 perquisitions ont été effectuées mardi matin en Belgique, principalement en région bruxelloise, dans le Brabant Flamand et dans le Hainaut, contre des personnes soupçonnées de faits d’escroquerie et d’organisation criminelle, a rapporté le Parquet fédéral.

Cette opération a nécessité la mobilisation d’environ 1.200 agents issus des rangs de la police fédérale et des polices locales concernées.

Les personnes recherchées seraient impliquées dans de présumées malversations relatives à la vente de véhicules sur internet, a indiqué le Parquet fédéral.

Certaines des centaines de victimes recensées ont témoigné avoir subi parfois des menaces ou même des actes violents. Les suspects ont été mis à la disposition du juge d’instruction.

Le Parquet fédéral a mentionné que des drones et deux hélicoptères ont été employés et des unités spéciales d’intervention de la police fédérale ont apporté du renfort.

Le modus operandi des malfrats était souvent le même. Ils prenaient contact avec des personnes souhaitant vendre leur véhicule et leur faisaient une offre.

Par la suite, ils payaient la somme due par le biais d’une application pour téléphone, ou montraient une fausse preuve de paiement par virement.

Ne voyant pas leurs comptes crédités, les victimes se rendaient compte plusieurs après, qu’elles été escroquées. Les malfrats profitaient de ce délai, pour disparaître sans laisser de traces en expédiant les véhicules à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.