Quatre morts dans une nouvelle attaque contre une église au Burkina

Une nouvelle attaque contre une église catholique dimanche à Toulfé, localité du nord du Burkina Faso, a fait quatre morts pendant une messe, selon l’évêque de la région.

«La communauté chrétienne de Toulfé a été la cible d’une attaque terroriste, alors qu’elle était réunie pour la prière dominicale», a annoncé dans un communiqué, l’évêque d’Ouahigouya, Justin Kientega, précisant que  cette «attaque a causé la mort de quatre fidèles». Un précédent bilan de source sécuritaire faisait état d’«au moins trois morts».

Cette attaque à occasionné une panique dans ce village situé à une vingtaine de kilomètres de Titao, chef-lieu de la province du Loroum.

Toulfé a déjà été visé par des assaillants. Fin avril, des individus armés avaient incendié un maquis (bar ou restaurant) et emporté trois motocyclettes. Quelques mois auparavant, des hommes armés avaient effectué une descente musclée dans les écoles de la localité, exigeant leur fermeture, a expliqué cet habitant.

Par ailleurs, les attaques attribuées à des groupes djihadistes, contre les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment au Burkina, pays sahélien pauvre d’Afrique de l’Ouest.

Plusieurs imams ont également été assassinés par les djihadistes dans le nord du Burkina depuis le début des attaques il y a quatre ans, et qui sont de plus en plus fréquentes et meurtrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.