Maroc: La Côte d’Ivoire inaugure un Consulat honoraire au Sahara

Un Consulat honoraire de la République de Côte d’Ivoire dans les régions du Sud du Royaume a été inauguré ce mercredi à Laâyoune, le premier du genre dans cette région, et ce dans le cadre des efforts visant à promouvoir davantage les relations diplomatiques et économiques liant les deux pays.

Le Consul honoraire de la République de Côte d’Ivoire, Mohamed El Imam Maelainine a été officiellement installé dans ses fonctions lors de la cérémonie inaugurale à laquelle ont pris part notamment les autorités locales, des élus, des acteurs associatifs, des chioukhs et des notables des provinces du Sahara marocain.

« Grâce à l’ouverture du Consulat honoraire à Laâyoune, les relations multidimensionnelles avec le Maroc vont s’intensifier », a déclaré à la presse l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Maroc, Idrissa Traore, assurant que « l’axe Rabat-Abidjan se porte bien ».

« Au delà des relations traditionnelles bilatérales, la Côte d’Ivoire et le Maroc sont arrivés à un stade de partenariat stratégique », s’est également félicité M. Traore, relevant que l’inauguration de ce consulat, qui va couvrir notamment les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra et de Dakhla-Oued Eddahab, permettra « aux populations de sentir les effets des accords qui sont déjà signés entre les des deux pays » dans divers domaines notamment économiques.

Revenant sur le conflit artificiel autour du Sahara marocain, le diplomate ivoirien a réitéré l’appui total de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume. « Dans cette affaire, la Côte d’Ivoire a été, est et sera aux côtés du Maroc. Pour nous, la paix passe par le respect de l’intégrité territoriale du Maroc », a-t-il insisté.

Il a annoncé à la même occasion, l’organisation prochainement de plusieurs foras, le jumelage entre des villes Sud du Royaume et des villes ivoiriennes, outre l’échange de visites entre les hommes d’affaires sahraouis et ivoiriens.

De son côté, Maelainen a assuré que ce consulat honoraire « jouera un grand rôle en tant que trait d’union humain, fraternel et culturel entre les deux pays ».

A propos de Abdenbi El Ouadghiri

Ancien de Maghreb arabe Presse

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.