Ouganda : L’opposant Bobi Wine défiera le président Yoweri Museveni dans les urnes en 2021

Le chanteur, député et opposant soudanais, Bobi Wine, lorgne les fonctions de Chef de l’Etat et entend défier dans les urnes, le président Yowweri Museveni lors des élections de 2021.

«Au nom du peuple d’Ouganda, je vous défie (Yoweri Museveni) lors d’une élection libre et juste en 2021», a déclaré Robert Kyangulanyi, plus connu sous son nom d’artiste, Bobi Wine. Il s’exprimait lors d’un rassemblement dans la capitale ougandaise, Kampala.

Robert Kyagulanyi est devenu le porte-parole d’une jeunesse ougandaise urbaine et souvent très pauvre qui ne se reconnaît pas dans le régime vieillissant du président Yoweri Museveni, 74 ans.

Le député de 37 ans a gagné en notoriété ces derniers mois, ce lui vaut d’être souvent pris pour cible par les autorités locale. Il a d’ailleurs plusieurs fois été interdit de se produire en public. Il a également été arrêté ou assigné à résidence à plusieurs reprises depuis 2018, notamment dans le cadre de son inculpation pour avoir organisé un rassemblement illégal en juillet 2018. Des poursuites qui obéissent, selon lui, à des motifs politiques.

Le député d’opposition avait par ailleurs été arrêté et inculpé de trahison en marge d’une élection législative partielle à Arua (nord) le 14 août 2018.

Dans les échauffourées qui avaient suivi ce jour-là à Arua, la police avait ouvert le feu et tué le chauffeur de M. Kyagulanyi. Le député a assuré avoir été torturé lors de sa détention provisoire en août 2018, ce que les autorités démentent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.