Des médias américains annoncent la mort du fils d’Oussama Ben Laden

Plusieurs médias américains ont révélé hier mercredi, que les Etats-Unis disposeraient d’éléments attestant de la mort du fils d’Oussama Ben Laden, Hamza Ben Laden, présenté comme un «dirigeant clé» d’Al-Qaïda.

L’information a été rapportée par la chaîne NBC et confirmée plus tard dans la soirée par le New York Times. Selon trois responsables américains interrogés par la chaîne NBC, le jeune homme d’une trentaine d’années est décédé, mais ces sources n’ont pas fourni de détails supplémentaires sur le lieu, la date et les circonstances de sa mort.

Selon le New York Times, le fils Ben laden aurait été tué au cours des deux dernières années, sous l’administration Trump, qui aurait eu un rôle dans l’opération commando qui a conduit à ce meurtre. Interrogé par des journalistes sur cette information, le président américain Donald Trump n’a pas souhaité faire de commentaires.

Quinzième de la vingtaine d’enfants d’Oussama Ben Laden, fils de sa troisième femme, Hamza a été depuis son enfance préparé pour suivre les pas de son père.

En février de cette année, l’ONU avait ajouté qu’il avait été désigné (en août 2015) par le chef actuel d’Al-Qaïda, l’Egyptien Ayman al-Zawahiri, comme étant officiellement membre d’Al-Qaïda et considéré comme son successeur le plus probable.

Il est apprécié par la communauté djihadiste internationale, ses discours insistant sur la notion d’unité, sans jamais critiquer le groupe Etat islamique et est vu comme un futur chef qui saurait unir les djihadistes dans le monde.

Washington a offert en février dernier, une récompense pouvant atteindre un million de dollars pour toute information permettant de retrouver Hamza Ben Laden qui est déjà inscrit sur la liste noire américaine des personnes accusées de «terrorisme».

Le comité des sanctions de l’ONU contre les groupes djihadistes Etat islamique et Al-Qaïda avait de son côté ajouté le nom de «Hamza Oussama Muhammad Ben Laden», né en mai 1989 à Djeddah, en Arabie saoudite, à la liste des personnes soumises à un gel international de leurs avoirs et à une interdiction de voyager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.