Une réunion de l’ASEAN à Bangkok ciblée par des attaques à la bombe

Deux femmes ont été blessées dans l’explosion d’au moins deux petites bombes ce vendredi à Bangkok, la capitale de la Thaïlande, à l’occasion de la tenue d’une rencontre des ministres des Affaires étrangères des Etats d’Asie du Sud-Est en présence de leurs homologues américain, chinois et russe.

Le chef du gouvernement thaïlandais, Prayut Chan-O-Cha a été informé des «attentats à la bombe et a ordonné une enquête immédiate », a indiqué la porte-parole de l’exécutif thaïlandais, Narumon Pnyosinwat, précisant que «les mesures de sécurité ont été renforcées».

A en croire les intervenants d’un centre d’urgence, une petite explosion a été entendue à l’extérieur du centre-ville. Par la suite, une seconde explosion a eu lieu dans le centre de Bangkok, non loin de la tour Mahanakorn, ont rapporté les forces de l’ordre. Peu après, des démineurs ont été déployés aux alentours de cette tour.

D’après diverses sources, nombre d’autres engins explosifs ont été découverts à Bangkok. Mais ces informations n’ont pas été confirmées par les autorités de Bangkok.

Rappelons qu’en 2009, la rencontre des dirigeants de l’Association des pays d’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui avait lieu dans la station balnéaire de Pattaya en Thaïlande, avait été annulée suite à l’intrusion d’adhérents au mouvement protestataire des «chemises rouges» dans l’hôtel qui abritait le sommet.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.