Le Maroc est un «partenaire solide» des USA assure le commandant d’AFRICOM

Les Etats-Unis considèrent le Maroc comme un «partenaire solide dans la lutte antiterroriste et un leader régional en matière de sécurité», a déclaré jeudi à Rabat, le commandant d’AFRICOM, le Général d’armée, Stephen Townsend qui effectue actuellement une visite de travail au Maroc à la tête d’une importante délégation.

Peu après son arrivée, le Commandant de l’AFRICOM et sa délégation ont eu des entretiens avec le ministre délégué à l’Administration de la Défense Nationale, Abdeltif Loudyi, ainsi qu’avec le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des Forces Armées Royales (FAR), Abdelfattah Louarak.

Lors d’un point de presse tenu à l’issue de ces entretiens, le Général Townsend a qualifié d’«excellentes» ces discussions ayant porté sur la coopération bilatérale en matière de lutte anti-terroriste et sur les questions d’intérêt commun.

La coopération entre les deux pays porte notamment sur la formation des cadres, l’échange d’expertise, le soutien logistique, l’organisation d’exercices conjoints et le développement de l’interopérabilité des forces. Elle est aussi ponctuée par la tenue régulière des commissions militaires mixtes et par des échanges fréquents de visites de hauts responsables, précise un communiqué de l’Administration de la Défense nationale.

Le commandant d’AFRICOM a en outre précisé que les relations entre Washington et Rabat «reposent sur un engagement mutuel en faveur de la sécurité et du développement durable dans la région» et partagent les mêmes préoccupations au sujet de l’instabilité dans la bande du Sahel.

Le Général d’armée Townsend s’est également félicité de la «coopération excellente» du Maroc avec le commandement de l’AFRICOM, qui, a-t-il dit, «se réjouit de poursuivre sa collaboration avec le Royaume en faveur de la sécurité et de la stabilité régionales».

Tout en assurant la sécurité de ses propres frontières, a-t-il ajouté, le Maroc «apporte la sécurité à l’ensemble de l’Afrique» à travers les formations et les opérations de maintien de la paix (dans les missions de l’ONU), saluant au passage, la participation du Maroc aux manœuvres militaires «African Lion», le «plus grand exercice de l’AFRICOM» que le Royaume accueille depuis plusieurs années.

Le prochain exercice, a-t-il révélé, verra la participation de près de 3.000 militaires issus de 21 pays partenaires, dont au moins huit africains.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.