Le Partenariat public privé, un bon mécanisme pour l’Afrique

La 5èmeédition du forum sur l’investissement en Afrique prend fin ce 12 septembre à Brazzaville. Organisé, en partenariat avec la Banque mondiale et la Chine, sur le thème « Tirer parti des partenariats pour promouvoir la diversification économique et la création d’emplois dans les économies africaines », le Forum Investir en Afrique échange sur de nombreux sujets relatifs à la transformation des économies africaines.

C’est dans cette perspective que le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Mahamat Faki, a invité, depuis la capitale congolaise, les Etats membres de l’organisation continentale à promouvoir le partenariat public-privé.

« Il est important d’entrevoir les partenariats public-privé au niveau africain et international pour développer le potentiel du secteur privé en tant qu’acteur clé du développement », a déclaré M. Faki.

Occasion pour le président de la Commission de l’UA, de rappeler le contexte dans lequel se tient ce forum. « Ces retrouvailles se tiennent à un moment important où l’Afrique s’active à la mise en place de la zone de libre-échange continentale (ZLECA) », a indiqué Moussa Faki.

Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, lui, a souligné que la solidarité entre les pays africains est importante en vue de l’intégration continentale.« Le futur africain, notre futur commun, ne saurait se bâtir sur l’autarcie ou l’égoïsme des ilots de prospérité », a-t-il dit.

Le président congolais a aussi insisté sur la faisabilité des projets intégrateurs dans la sous-région telles les constructions du pont route-rail entre Brazzaville et Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC) et du barrage hydroélectrique de Cholet entre le Congo et le Cameroun.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.