L’UEMOA envisage 4 étapes pour l’interopérabilité des services financiers numériques

La réunion sur la concertation régionale pour la mise en œuvre de l’interopérabilité des services financiers numériques au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), se tient du 30 septembre au 03 octobre à Dakar, au Sénégal.

Il s’agit d’une réunion d’étape qui marque la fin de la première phase du projet  consacrée aux études, à l’écoute des clients et à la définition des spécialités techniques et fonctionnelles de la nouvelle infrastructure.

Suite à l’analyse de cette 1ère phase, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a dévoilé les 4 étapes décisives pour le lancement de sa nouvelle plateforme.

Elle a évoqué en premier lieu l’acquisition et la mise en place de la nouvelle solution et ensuite l’adoption du cadre réglementaire approprié. Suivra l’organisation de la campagne de communication et enfin la préparation et le lancement de la plateforme.

A en croire la BCEAO, cette initiative vise essentiellement à moderniser et à harmoniser le système financier mais également à renforcer l’inclusion financière dans cette zone.

Au siège de la BCEAO dans la capitale sénégalaise, des experts et banquiers, font l’état des lieux du projet portant sur la mise en place d’un véritable écosystème de paiement numérique.

Pour le vice-gouverneur de la BCEAO, Abdoulaye Diop, «les travaux permettront de finaliser le plan de développement du projet», qui constitue, a-t-il dit, le document de référence du projet, détaillera la stratégie de réalisation de l’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, assortie de la feuille de route pour chaque acteur.

Il a aussi fait noter que 3 défis majeurs seront à relever avant et après le lancement du nouveau système interopérable à savoir : la sécurité globale du système, la tarification des services interopérables et les commissions d’inter-change et enfin la qualité  des services, notamment des réseaux de télécommunications, qui constitue l’autoroute de la digitalisation des services financiers.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.