Un mort, deux blessés et un disparu dans des pluies diluviennes à Abidjan

Au moins une personne est décédée, deux ont été blessées et une autre est portée disparue après une pluie diluvienne qui s’est abattue samedi sur la capitale économique de la Côte d’Ivoire, Abidjan et sa banlieue, a annoncé le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié.

Une personne est décédée et deux autres blessées suite à l’effondrement d’un mur d’une entreprise dans le quartier populaire de Yopougon Gesco.

Un chauffeur de taxi de 23 ans qui est descendu de sa voiture en panne et qui essayait de la pousser est portée disparue. «Il a été emporté par les eaux de ruissellement», indique Toh Bi dans une note d’information.

En 2018, les fortes pluies qui s’étaient abattues sur la Côte d’Ivoire avaient fait de nombreux morts et d’importants dégâts matériels à Abidjan et à l’intérieur du pays. Le point culminant de ces pluies diluviennes a été enregistré les 18 et 19 juin 2018 avec un bilan de 20 décès dont 18 à Abidjan.

Les pluies diluviennes provoquent régulièrement des pertes humaines à Abidjan compte 5 millions d’habitants, dont une grande partie est mal logée parfois dans des zones à risque. Ces pluies ont fait pas moins de 15 morts et de nombreux blessés en 2017, 16 décès en 2016, à 39 morts en 2014.

Les victimes de ces intempéries sont essentiellement des habitants de quartiers précaires, pauvres en infrastructures et adossés à des collines instables en cas de fortes pluies.

Les autorités ont décidé de mettre en place, un schéma directeur d’assainissement du grand Abidjan et de poursuivre les opérations de salubrité notamment le curage des caniveaux.

Ce schéma devrait «permettre de savoir exactement les tracés que suivent les eaux pluviales et les tracés qu’elles auraient dû suivre pour éviter les dégâts».

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.