Le Sénégal compte durcir son régime de visa pour des raisons de sécurité

Le ministre sénégalais de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a annoncé jeudi, que le gouvernement va rétablir pour des raisons de sécurité, le régime de visa à l’entrée sur son territoire avant la fin de cette année, sans donner de détails sur les pays concernés par la mesure.

« Pour des raisons de sécurité, nous avons besoin de savoir qui vient, qui rentre », a-t-il indiqué, précisant que « le dossier est très avancé, nous pensons pouvoir le mettre en œuvre au plus tard cette fin d’année ».

Certains titres de la presse locale ont avancé que le Sénégal veut réclamer des visas aux ressortissants des pays qui imposent l’obtention d’un visa aux visiteurs sénégalais, en vertu du principe de réciprocité.

Le Sénégal avait supprimé le visa en 2015, considérant cette contrainte comme un frein au secteur touristique qui est une importante source de revenus pour le pays. Au début de ce mois en cours, le ministre du Tourisme, Alioune Sarr, avait rassuré que les autorités sénégalaises n’avaient pas l’intention de remettre en cause l’exemption de visa pour les touristes.

Vraisemblablement, l’exécutif ne semble pas unanime sur cette question d’exemption de visa. Du moins, pour l’heure, les ressortissants des Etats-Unis, de plusieurs pays d’Europe et d’Afrique accèdent sur le territoire sénégalais sans avoir besoin de visa.

Les citoyens dont les Etats figurent au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), n’ont pas besoin de visa, en raison de la mesure de la libre-circulation des biens et des personnes adoptée par la sous-région.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.