Les Etats-Unis accordent 600 millions $ d’aide au développement à la RDC

Les Etats-Unis accorderont une enveloppe supplémentaire de 600 millions de dollars à la RDC d’ici 2022, destinée à appuyer les domaines de la santé, de l’éducation et du développement économique, annonce dans un communiqué, l’Ambassade américaine à Kinshasa.

L’accord pour l’octroi de ces fonds a été signé hier jeudi à Kinshasa par le directeur de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) en RDC, Paul Sabatine, et le ministre congolais de la Coopération internationale, de l’intégration régionale et de la francophonie, Pépin-Guillaume Manjolo Buakila.

L’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, Mike Hammer, cité dans le communiqué et s’exprimant dans le cadre de cette aide, a déclaré qu’« il est dans l’intérêt des Etats-Unis que les citoyens congolais soient en bonne santé, prospères et qu’ils vivent en paix ».

Il a expliqué que l’aide américaine est pour soutenir la transition politique ou, plus précisément, le programme du nouveau président de la RDC, Félix Tshisekedi, investi en janvier dernier.

« A travers l’USAID et d’autres formes d’aide au développement, le gouvernement américain soutient le programme de changement du Président Tshisekedi, comprenant la lutte contre la corruption, l’amélioration des droits de l’homme, la promotion de la stabilité, l’attraction des investissements et l’obtention de résultats pour le peuple congolais », a-t-il poursuivi.

Pour sa part, Paul Sabatine a noté que « notre accord d’aide au développement prolongé permettra à l’USAID d’aider des millions de Congolais en octroyant des fournitures scolaires aux enfants, en distribuant des médicaments essentiels aux malades, en protégeant les forêts et la faune de la RDC, et bien plus encore ».

Le nouvel accord « porte l’aide américaine dans ces secteurs à $1,25 milliard de dollars depuis 2015 », précise le communiqué.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × quatre =