Africa Eco Race: Le rallye traverse paisiblement la frontière Maroc- Mauritanie en dépit des gesticulations du polisario

En dépit de l’agitation que le polisario a tenté de créer au point de passage de Guergarat entre le Maroc et la Mauritanie, les quelque 700 concurrents du 12è rallye Africa Eco Race Monaco-Dakar ont poursuivi paisiblement, lundi leur course, qui doit les mener jusqu’au Sénégal, et l’ONU s’en félicite.

Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, s’est fait l’écho de cette satisfaction aux Nations unies. « Nous sommes heureux de constater que l’Africa Eco Race a traversé Guergarat paisiblement aujourd’hui », a indiqué le porte-parole lors de son point de presse à New York.

Samedi, le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, avait appelé à « la plus grande retenue et à désamorcer les tensions » à la suite des menaces et gesticulations du polisario et de ses relais pour entraver le passage de l’Africa Eco Race à Guergarat.

Antonio Guterres a exigé le « maintien de la circulation civile et commerciale régulière » à Guergarat et a appelé à s’abstenir de toute action susceptible d’altérer le statu quo dans la zone tampon.

Les fermes injonctions de Guterres étaient parfaitement justifiées, puisque les éléments du polisario étaient armés de fusils d’assaut.

Les photos prises des polisariens montraient qu’ils cachaient sous leur djellaba des Kalachnikov, tout en hissant une banderole appelant les participants au rallye à « ne pas contribuer à la violation des droits de l’Homme ».

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-neuf − quatre =