Afrique centrale : Le FSA et la BDEAC, partenaires pour l’accroissement des investissements publics et privés

La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) et le Fonds de Solidarité Africain (FSA), ont conclu en marge de la Conférence marquant le 40ème anniversaire du FSA, qui s’est tenue à Niamey, au Niger, un accord portant sur l’accroissement du financement des investissements publics et privés dans les Etats membres de la BDEAC.

Il s’agit d’un accord de partenariat qui entre dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux entités. « L’entente permettra à la BDEAC d’apporter plus de financements dans les Etats membres communs, en plus de faciliter les échanges d’expériences et un partage de savoir-faire entre les deux institutions », lit-on dans un communiqué.

Le FSA et la BDEAC auront la possibilité de d’effectuer une participation croisée dans leur capital respectif, a fait savoir le Directeur général du FSA, Ahmadou Abdoulaye Diallo.

«La pertinence de cet accord réside dans le fait qu’il va accroitre de façon substantielle les interventions du FSA dans la zone de l’Afrique centrale, ce qui est conforme d’ailleurs aux ambitions du Fonds», a expliqué Diallo.

«Cet accord de partenariat revêt aux yeux de la BDEAC un intérêt majeur en ce sens qu’il permettra d’accroitre les interventions de la Banque à travers le financement des investissements nationaux et multinationaux des projets d’intégration économique et du commerce, l’appui aux Etats ou aux organisations sous-régionales et aux institutions financières des Etats membres de la Communauté économique des états de l’Afrique centrale» (CEEAC), a indiqué, au nom le vice-président de la BDEAC, Ondelle Marcel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.