Chine-Coronavirus : Rabat a rapatrié 167 Marocains de la province de Wuhan

Le Maroc a rapatrié dimanche 167 de ses ressortissants, essentiellement des étudiants, qui se trouvaient à Wuhan, épicentre de l’épidémie du nouveau coronavirus en Chine, et les a placés dans des structures hospitalières où ils resteront «20 jours» sous surveillance médicale.

Ces rapatriés étaient accompagnés d’une équipe médicale civile et militaire, qui les a ensuite conduits jusqu’à des sites dédiés, à savoir l’hôpital Sidi Saïd de Meknès (centre) et l’hôpital militaire Mohammed-V de Rabat, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué.

Ils y resteront en observation, «sous surveillance médicale étroite, durant 20 jours», précise le ministère.

Le Maroc n’a enregistré aucun cas à ce jour du Corona virus qui a contaminé plus de 14.000 personnes depuis décembre, dont plus de 300 mortellement, selon un dernier bilan publié dimanche.

Au Maghreb, l’Algérie a pour sa part annoncé dimanche qu’un avion de sa compagnie nationale (Air Algérie) avec à son bord un staff médical doit permettre le rapatriement depuis Wuhan de 36 Algériens, en majorité des étudiants. Mais il transportera aussi –à la demande de leurs gouvernements respectifs– dix Tunisiens et des étudiants libyens, également bloqués dans cette ville chinoise.

L’Egypte a envoyé en Chine, un lot de 10 tonnes de matériel médicale constitué de dispositif de protection en signe de solidarité avec le peuple chinois dans sa lutte contre le Coronavirus.

La ministre égyptienne de la Santé a souligné qu’une équipe médicale composée de 3 médecins et 3 infirmiers a été dépêchée en Chine afin d’évacuer les Égyptiens souhaitant rentrer dans leur pays, et que des mesures de précaution strictes ont été prises pour les arrivées, le personnel médical et tous ceux qui s’occupent d’eux, tout en fournissant les médicaments et le matériel médicale nécessaire pour traiter les cas médicaux éventuellement suspectés.

En Chine, le nombre de morts s’élevait dimanche à 304, les autorités ayant annoncé que 45 personnes étaient décédées au cours des dernières vingt-quatre heures. Le nombre des infections confirmées dans l’ensemble de la Chine a lui aussi augmenté pour s’établir dimanche à près de 14.500 patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.