Ghana: l’ex-président de la fédération de football inculpé d’escroquerie

L’ancien président de la fédération de football du Ghana, Kwesi Nyantakyi, a été inculpé mercredi d’escroquerie à Accra, après avoir été mis en cause par une enquête journalistique qui avait révélé la corruption à grande échelle dans le monde du football ghanéen et africain.

Kwesi Nyantakyi a plaidé non coupable devant la Haute cour d’Accra. Il a été mis en liberté après le versement d’une caution de 167.000 euros. Le procès doit se poursuivre le 25 mars.

Kwesi Nyantakyi avait déjà été interdit à vie de toute activité liée au football par la justice interne de la Fifa, qui l’avait aussi condamné fin 2018 à s’acquitter d’une amende de 500.000 francs suisses (environ 440.000 euros) pour des faits de corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.