Le Zimbabwe mobilise 49,7 millions $ pour relancer l’économie

Le plan de sauvetage économique que le Zimbabwe prévoit de mettre en place va nécessiter un fonds de 18 milliards de dollars zimbabwéens soient environs 49,7 millions de dollars.
Ce montant, qui représente 9% du produit intérieur brut (PIB) du pays et 28,6% de son budget national 2020, va permettre au pays d’Emmerson Mnangagwa de faire face aux conséquences de la pandémie du Covid-19.
Dans un message à la nation, le président zimbabwéen a expliqué que cette enveloppe va permettre de soutenir et accompagner les micros, petites et moyennes entreprises et celles du secteur informel à hauteur de 500 millions de dollars zimbabwéens (environ 1,3 million $).
Le président Mnangagwa précise que ce programme va consacrer 3 milliards de dollars zimbabwéens (environ 8,2 millions $) pour accroître la production dans tous les secteurs de l’économie en réponse aux effets néfastes du Covid-19.
Par ailleurs, 1 milliard de dollars zimbabwéens (environ 2,7 millions $) seront mis à la disposition du secteur de la santé et de la sécurité sociale, a-t-il fait savoir, soulignant que ceci va permettre d’équiper les établissements sanitaires, et d’allouer une subvention financière aux personnes vulnérables.
«Ce plan de riposte va affecter 6 milliards de dollars zimbabwéens (environ 16,5 millions $) au secteur de l’agriculture qui est confronté au problème de la sécheresse provoquant un énorme déficit alimentaire», a dit le président Mnangagwa.
«Alors que la plupart des pays continueront de bénéficier de financements de prêteurs multilatéraux comme le FMI, la Banque mondiale et la BAD, le Zimbabwe n’en bénéficiera malheureusement pas », a-t-il déploré, sans grande explication.
Notons que d’après les projections du FMI, la croissance économique du Zimbabwe devrait chuter en cette année 2020 à -7,4%, à cause du Covid-19, au-delà du taux de -8,3 enregistré en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.