Une trentaine de morts dans des affrontements au sud du Soudan

Au moins 26 personnes ont été tuées et 19 autres blessées dans des affrontements liés à un vol de bétail dans le sud du Soudan, rapporte mercredi l’agence de presse soudanaise, Suna.
Les heurts ont éclaté dans la ville de Kadougli, la capitale de l’Etat du Kordofan-Sud, faisant 26 morts et 19 blessés, ajoute l’agence Suna, précisant qu’une enquête a été ouverte par les autorités.
Selon des habitants, tout a commencé mardi dernier par une bagarre dans une boulangerie entre deux hommes, qui a dégénéré jeudi et vendredi en affrontements violents entre groupes issus des communautés Beni Amer d’un côté et Nouba de l’autre.
Pourtant, un traité de paix et une amnistie avaient été signés, en mars, entre les deux tribus, en présence du Premier ministre Abdalla Hamdok, alors que des affrontements très meurtriers avaient déjà eu lieu, à partir de mai 2019, à Gedaref et Port-Soudan.
Frontalier du Soudan du Sud, le Kordofan-Sud a été le théâtre d’un conflit meurtrier depuis 2011 entre les forces gouvernementales et des rebelles s’estimant marginalisées par le pouvoir central du président Omar el-Béchir, destitué en avril 2019 par l’armée sous la pression d’un important mouvement de contestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.