Nigeria : L’ancien président Obasanjo craint un coup d’Etat  

L’ancien président du Nigeria (1999-2007) Olusegun  Obasanjo a dit craindre  pour un coup d’Etat dans son pays après le report de la date de l’élection présidentielle. M. Obasanjo a évoqué le moral bas des troupes nigérianes et des dysfonctionnements internes au sein des forces armées.

La Commission nationale électorale indépendante (CENI) avait annoncé pour le 28 mars prochain la tenue de l’élection présidentielle ainsi que celles des députés le 7 février dernier  Le président sortant Goodluck Jonatan, candidat du Parti démocratique populaire (PDP) avait étonnement réagi à cette décision, disant  n’avoir pas été informé de cet ajournement. Un report, semble-t-il, motivé par les rapports des agences de sécurité et de renseignements du Nigeria.

Dans une communication avec la presse kenyane, l’ancien président Obasanjo a critiqué le récemment recrutement dans l’armée nigériane, le qualifiant de défaillant. Les troupes du Nigeria engagées sur tous les fronts internes contre les attaques des militants islamistes de Boko Haram ont davantage besoin d’un appui en hommes et en matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.