l’Afrique du Sud frôle le pire, 500 mineurs bloqués sous terre mais retrouvés sains et saufs

Une société d’exploitation de mine a annoncé le dimanche 22 Février le sauvetage de 500 mineurs bloqués plutôt par un incendie près de Johannesburg.

L’horreur a frôlé ce dimanche matin toute l’Afrique du sud, précisément la ville de Carletonville, à une heure de route de Johannesburg.

En effet, un communiqué de la société d’Harmony Gold annonçait en début de journée un incendie produit à la mine d’or de Kusasalethu engloutissant plus de 500 mineurs.

De quoi, plongé le pays dans l’émoi se rappelant en début 2014, la mort de huit mineurs de la même compagnie d’exploitation.

Aussitôt annoncé que le président Jacob Zuma dans un communiqué a demandé à l’entreprise de mettre tout en œuvre pour secourir les mineurs tout en encourageant les Sud-Africains à prier pour eux.

L’incendie a éclaté pendant des opérations de maintenance, à environ 2.300 mètres sous le niveau de la terre, vers 9h40 rapporte la compagnie.

Les mineurs ont eu la vie sauve grâce à un plan de sauvetage et d’entrainement initié par la compagnie. Dès l’incendie enclenchée qu’ils se sont regroupés dans les refuges prévus a cet effet ayant ainsi de l’air frais, de l’eau et des communications téléphoniques.

Une fois l’incendie maitrisé par les secours, les mineurs ont pu être évacués sains et saufs. Faisant le bonheur de toutes leurs familles et de l’ensemble de la nation.

Selon la porte parole de la compagnie, Mme Charmane Russell, la bravoure revient à l’ensemble des mineurs qui par chance, ont suivi tout l’entrainement reçu a cet effet.

Par ailleurs les activités de la mine ont été suspendues durant toute la durée des opérations de sauvetage par Harmony Gold qui est pourtant l’un des producteurs nationaux, qui contribuent à faire de l’Afrique du Sud le sixième producteur de métal jaune du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.