RDC : les Forces Armées Congolaises débutent leurs offensives contres les Rebelles Rwandais des FDLR

Les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) ont lancé ce mardi 24 Février, les premiers tirs dans son opération contre des rebelles hutus rwandais présents dans l’est.

C’est sans les forces de l’ONU que les FARDC qu’ont finalement débuté les opérations contre les FDLR annoncé depuis un mois.

Commandé par le général de brigade Espera Masudi, ce sont des tirs à l’arme lourde qui ont été tiré toute la matinée de ce mardi dans les villages de Ruvuye et Mulindi à Uvira dans le Sud-Kivu.

Intervenu à la télévision en fin de journée pour rassurer la population, le général Léon Richard Kassonga à indiquer que l’armée a les moyens pour défaire les FDLR.

Selon lui, le bilan est de la journée est de « trois FDLR tués, deux FDLR capturés, et trois dépendants récupérés.

Un autre officier des FARDC a précisé quant à lui que l’offensive lancée tôt dans la matinée avait permis de prendre le contrôle de plusieurs bastions des FDLR dans la région.

Il a ajouté que l’armée n’avait rencontré qu’une faible résistance de la part des miliciens hutus. Mais elle reste déterminée à poursuivre les offensives jusqu’à débouter les quelques 2000 rebelles restants.

Les sceptiques à la réelle volonté de l’armée congolaise de combattre les rebelles rwandais sont d’autant plus convaincu avec cette attaque officielle et espère que les offensives se poursuivront.

Les réactions internationales devront ce mercredi fusées en direction du Congo. Notons déjà la réaction du ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders qui a appelé à la poursuite de ces opérations.

Le début de l’offensive est la mise en œuvre d’un engagement du gouvernement de s’attaquer à environ ces rebelles des FDLR après que ceux-ci n’ont pas respecté l’ultimatum qui leur avait été donné pour désarmer pour le 2 janvier dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.