Burkina : Une centrale solaire puissante en projet

Le gouvernement du Burkina Faso a mis en place un grand projet de construction d’une centrale solaire pour parer à la question de déficit énergétique dont souffre le pays. Actuellement, seuls 16% de Burkinabè ont accès à l’électricité, sans oublier les problèmes de délestage.

L’annonce a été faite ce mardi 24 février par le directeur général de la Société nationale d’électricité (SONABEL), François de Sales Ouédraogo, qui manifeste clairement son enthousiasme : « Ouagadougou accueillera la première centrale solaire d’une capacité de 33 MW, la plus puissante de l’Afrique de l’Ouest ».

Le projet sera cofinancé par l’Union Européenne, la Banque européenne d’investissement et l’Agence française de développement, selon Ouédraogo, pour un coût global de 70,5 millions d’euros. L’année 2016, est l’échéance prévue pour la fin des travaux.

Le choix d’une centrale solaire est dicté par les motifs principalement financiers, notamment son exploitation qui s’avère moins couteux qu’une centrale nucléaire ou à charbon. Le gouvernement compte déjà réaliser la construction de cinq unités solaires de 10 MW chacune, dont l’appel d’offre vient d’être finalisé.

Grâce à ce mégaprojet, le pays des Hommes intègres va augmenter sa capacité énergétique et, par conséquent, revoir sa dépendance d’autres pays comme la Côte d’Ivoire ou le Ghana, en matière d’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.