Egypte : Quatre islamistes tués pendant qu’ils préparaient des bombes artisanales

Quatre islamistes ont péri au sud du Caire dans l’explosion accidentelle de bombes qu’ils étaient en train de préparer, a indiqué samedi la police égyptienne.

Selon cette source, il s’agit de quatre membres des Frères musulmans, la confrérie islamiste interdite de l’ancien président Mohamed Morsi, destitué par l’armée égyptienne en juillet 2013.

L’explosion est survenue vendredi dans une ferme de la province de Beni Soueif et du matériel utilisé dans la fabrication de bombes a été retrouvé sur place, a précisé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

La destitution de Mohamed Morsi, alimentée par de grandes manifestation populaires un an à peine après son accession démocratique à la tête du pays, a été suivie d’une sanglante répression contre ses partisans, ayant fait au moins 1.400 morts.

Sa confrérie a été interdite et des centaines de ses partisans ont été condamnés à mort dans des procès de masse expédiés en quelques minutes, tandis que 15.000 autres ont été arrêtés.

Mohamed Morsi vient lui d’être condamné à 20 ans de prison pour avoir été impliqué dans l’arrestation et des tortures sur des manifestants durant son mandat.

A propos de Caire© 2015 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.