La RDC autorise 72 enfants adoptés à quitter le pays

Les autorités congolaises ont annoncé avoir autorisé la sortie du territoire national, de 69 enfants adoptés par des couples étrangers, pratiquement deux ans après un moratoire sur l’adoption interdisant la sortie des enfants du pays.

«Nous avons autorisé la sortie de 69 enfants du territoire national» et «de trois enfants atteints de maladies graves», a déclaré lundi à la presse Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la Justice, précisant que l’autorisation de sortie pour les trois enfants malades était motivée par des raisons humanitaires.

«Ces 69 cas concernent huit pays : pour les Etats-Unis, quatorze enfants ; pour l’Italie, dix ; pour la Belgique, douze ; pour le Canada, dix ; pour l’Allemagne, un ; pour la France, dix ; pour les Pays-Bas, onze ; pour la Suisse, un», a-t-il précisé.

Il s’agirait des mesures exceptionnelles en faveur de ces enfants, suite aux multiples pressions de la communauté internationale. Vraisemblablement, pour les autres enfants, il faudra attendre la loi sur les adoptions qui est en discussion au Parlement. Un millier de familles adoptives attendent cette loi.

Kinshasa avait pris la décision de suspendre les adoptions en septembre 2013 après la révélation, dans plusieurs pays occidentaux, de certains cas d’enfants maltraités ou confiés à des couples homosexuels (la loi congolaise ne reconnaît pas encore l’homosexualité).

Près de 1500 enfants déjà adoptés attendent leur départ, plusieurs dans des orphelinats. «Nos enfants sont malnutris, sans l’amour d’une maman et d’un papa et rarement scolarisés. Ils vivent dans des orphelinats depuis pratiquement leur naissance. Nos enfants se sentent abandonnés une seconde fois. Les droits les plus fondamentaux de nos enfants sont bafoués», c’est le cri des familles d’accueil que l’on peut lire sur le site http://adoption-rdc.org/.

Selon le même site, «dix orphelins adoptés au moins sont morts en 2015. Les autres vivent dans l’angoisse de subir le même sort».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.