Obama salue le rôle de la conférence de Marrakech sur la protection des minorités religieuses

m6

Le président américain Barack Obama a loué mercredi les initiatives œuvrant en faveur de la protection des minorités religieuses, en donnant l’exemple de la conférence de Marrakech qui vient d’achever ses travaux autour du thème: « Les droits des minorités religieuses en terre d’Islam: Le cadre juridique et l’appel à l’action ».

Dans une allocution prononcée à l’occasion de la commémoration du 71ème anniversaire de la libération du camps d’Auschwitz, le président Obama a insisté sur de telles initiatives dans le rapprochement entre les confessions et la lutte contre la haine religieuse.

Le roi Mohammed VI a adressé un message à la conférence internationale de Marrakech, dans lequel le souverain avait rappelé que le Maroc a toujours été une terre de dialogue inter-religieux. Cette tradition se perpétue aujourd’hui encore à travers la préservation des droits des musulmans et des non-musulmans sans distinction.

« En notre qualité d’Amir Al-Mouminine et de protecteur de la religion et de la communauté des adeptes, nous nous chargeons de préserver les droits des musulmans et des non-musulmans sans distinction entre eux », avait souligné le roi Mohammed VI.

Les musulmans marocains n’ont jamais traité les juifs comme une minorité, lesquels étaient présents dans toutes les activités et dans tous les domaines, avait rappelé le souverain, précisant que le Maroc perpétue actuellement la même tradition en permettant aux chrétiens, toutes communautés et églises confondues, résidant légalement au Maroc, d’accomplir leurs devoirs religieux.

Le roi Mohammed VI a poursuivi dans son message : « Notre gestion actuelle des affaires religieuses au Maroc vise, entre autres objectifs clés, à s’opposer à toute désinvolture dans l’interprétation des textes religieux, notamment en ce qui concerne le Jihad au sujet duquel nos oulémas ont publié une déclaration énergique il y a quelques semaines ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.