Arrestation du chef du groupe terroriste Ansaru au Nigeria

Le chef du groupe terroriste nigérian «Ansaru», le dénommé Khalid Al-Barnawi a été arrêté vendredi, lors d’une vaste offensive au centre du Nigeria, a annoncé dimanche, l’armée nigériane.

«Les agents de sécurité ont effectué vendredi une avancée dans la lutte contre le terrorisme en arrêtant Khalid Al-Barnawi, le chef du groupe terroriste Ansaru à Lokoja» qui est la capitale de l’Etat de Kogi (au centre du pays), a annoncé le porte-parole de l’armée, Rabe Abubakar. Il a précisé à la presse que Khalid Al-Barnawi «était en haut de la liste des terroristes que nous recherchons».

Ce chef terroriste, 47 ans, de son vrai nom Usman Umar Abubakar, originaire de la ville de Biu dans l’Etat de Borno (nord), avait pris la tête d’Ansaru après la mort du fondateur du groupe, Abubakar Adam Kambar, abattu lors d’un raid militaire en mars 2012.

C’est au cours de la même année que le Département d’Etat américain avait inscrit Khalid Al-Barnawi, ainsi que le numéro 1 de la secte islamiste Boko Haram, Abubakar Shekau, sur sa liste des terroristes internationaux les plus recherchés. Les Etats-Unis avaient offert une prime de cinq millions de dollars pour la tête de Khalid Al-Barnawi.

Les deux hommes qui travaillaient ensemble (Ansaru était auparavant une branche de Boko Haram) s’étaient séparés en 2012 en raison de différends idéologiques et d’une rivalité accrue entre eux.

Khalid al-Barnawi était connu pour l’enlèvement et l’assassinat au Nigeria, de plusieurs étrangers, notamment des ressortissants occidentaux.

Pour le porte-parole de l’armée, Rabe Abubakar, son arrestation constitue un pas de taille dans la traque des terroristes, non seulement pour le Nigeria, mais aussi pour le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.